La fracture robotique est inévitable ! Collègues en insertion professionnelle réticents

Publié le par Alia Adil

Plutôt pessimiste, aujourd'hui.

Voilà que j'ai lancé une idée dans l'association où je travaille.
L'idée d'une semaine de la robotique !

J'accompagne des jeunes dans l'élaboration de leur projet professionnel :
- Des 16-25 ans pas ou peu scolarisés,
qui viennent parfois d'autres pays, donc avec des cours de Français pour les aider.
qui réfléchissent sur des métiers, qui les testent dans le cadre de stages;
qui apprennent à avoir confiance en eux;
etc

Et j'ai eu l'idée d'une semaine de la robotique...
Pour changer du quotidien des semaines qui passent et qui passent,
Pour dynamiser les actions menées,
... et aussi pour que ces Jeunes prennent conscience des changements qui se profilent à l'horizon :
Ces changements liés à la robotique;
Ces changements qui sont une chance, des opportunités professionnelles.

Le robot est mon ami!
Voilà le message que je veux faire passer. Pas question d'être pour ou contre, la révolution robotique est en marche. Ne pas avoir peur. Découvrir, anticiper, se positionner... Ne pas regarder derrière soi. Juste connaître le passé, comprendre aujourd'hui et imaginer demain...

Alors j'ai cherché des informations sur les robots :
- les métiers où les robots vont remplacer les Humains;
- les tâches répétitives, les tâches collaboratives,
- les progrès actuels,
- les rêves d'avant ( du coup, j'ai relu tous les volumes de La Fondation d'Assimov...

Alors j'ai commencé à créer des supports pédagogiques sympas
- des séquences de "I robot",
- des articles de presse,
- des vidéos, etc


Et mon enthousiasme est retombé.
Pas mon enthousiasme pour les robots... mon enthousiasme lié à l'idée d'une semaine de la robotique.

- les gens n'auront plus d'emploi
- ça va mettre "nos gens" (1) au chômage...

J'ai failli dire à mes collègues :
- Pas qu'eux ! Pas que "nos gens" !

Les robots psychologues, les robots formateurs, les robots conseils, ça va exister...
mais je n'ai rien dit. Je me suis tue... Et j'ai rangé mes supports (2) de formation "robot"...
... Et j'ai commencé à rédiger ce blog.

La fracture robotique est inévitable ! Les professionnels liés à l'accompagnement vers l'emploi ne sont pas formés. Pire, ils et elles ont peur des robots!


1 "nos gens" : les personnes au rSa, les Jeunes pas qualifiés...
2 mes supports : mes supports sont disponibles; si vous êtes formateur formatrice, je les partage avec plaisir.

Commenter cet article