Faire entrer la robotique auprès des publics défavorisés... par la porte !

Publié le par Alia Adil

Mon travail est d'aider à chercher un travail.
J'accompagne des Jeunes de 16-25 ans pas ou peu scolarisés, des bénéficiaires du rSa sur leur projet professionnel, leurs compétences, leurs techniques de recherche...

Le travail évolue
Le monde du travail s'effondre : d'une part, il y a plus de demandeurs d'emploi que d'offres; d'autre part, la robolution est en marche, des métiers vont disparaître. Donc se retrouve en laissé pour compte ceux et celles qui ne prennent pas part à ce changement.

L'évolution de l'association
En 2005, le centre de formation était équipé d'une dizaine d'ordinateurs dont un seul ordinateur connecté à Internet.

Et je me rappelle de ma stupéfaction à la vue de ces vieux modèles, de ce Modem ( Oui! la connexion s'établissait avec un Modem - Pas d'ADSL !
Voilà bientôt dix ans que je travaille dans cette association. Un choix de vie : travailler près de chez moi, à temps partiel, sans stress pour profiter de la vie. Pas un job alimentaire, mais presque.

En 2015, le centre de formation est équipé d'une trentaine d'ordinateurs, tous connectés.

Et je note surtout chez les Jeunes, les 100% atteints en équipement téléphonique, souvent avec accès illimité à Internet, utilisation d'applications.

Sauf que cette évolution ne reste que matérielle.
Les recherches sur internet ont juste remplacé le bo
ttin !

Le coeur du métier : l'élaboration du projet professionnel chez le public reçu, ne tient pas compte des nouvelles technologies.


Et pourtant, je trouve sur Internet, des prototypes de robots-carreleurs, robots-maçons, robots-garde-d'enfant, robots-serveurs-restaurant, robots-hôte-d'accueil, robots-auxiliaires-de-vie, robots-agent-de-ménage, etc

Alors je rêve !

Je rêve de faire entrer la robotique auprès des publics défavorisés par la porte !
- La porte d'entrée du centre de formation;

- La porte qui s'ouvre grâce au bras d'un robot

Un robot avec un bonjour joyeux,
- qui souhaite le Bonjour, renseigne le visiteur pour la première fois, le salue par son prénom si c'est un habitué...

Alors j'imagine

Je rêve que ces Jeunes construisent ce robot, l'améliore, le personnalise...

- La porte ouverte vers la technologie, les besoins de demain pour ces Jeunes

Avec un apprentissage concret, touchable, palpable....et une dose d'amitié humain/robot qui permet ensuite de travailler ensemble...

Et je me console

Ce rêve écrit enfin noir sur blanc sur ce blog est le premier pas vers sa réalisation?

Publié dans Formation

Commenter cet article