#B2i pour les Jeunes déscolarisés - Programmation pour les élèves de #maternelle

Publié le par Alia Adil

Vacances !... enfin, pas pour moi.

Comme je travaille dans un centre de formation - une association - les Jeunes que j'accompagne sont des "stagiaires de la formation professionnelle" ( = en réalité, des chômeurs potentiels que l'on occupe; de l'achat de paix sociale)

Et voilà que ce matin, ma Directrice monte dans mon bureau, m'expliquant :
- Je dépose une réponse d'appel à projet de la Région, pour le B2i, ça t'intéresse?
- L
e B2I...
Je mets un certain temps pour me rappeler de quoi il s'agit.

Le B2i, pour ceux et celles qui ne le savent pas ou plus, c'est le Brevet informatique et internet (B2i).

Et je finis par répondre : - Oui !

Sur ce, ma directrice tourne les talons et s'en va.

J'en déduis donc qu'elle va écrire elle-même la réponse à cet appel à projet.
Normal, elle n'y connaît pas grand chose en informatique. L'autre jour, elle n'arrivait pas à faire une somme sur un tableau Excel...

Quand on parle de fracture numérique, c'est aussi bien en interne qu'en externe.

Pendant que l'on "pseudo"apprendra à des Jeunes déscolarisés à surfer sur Internet, à utiliser word... ( alors qu'ils se débrouillent très bien dans le cadre d'applications pratiques), les gamins dès 3 ans apprendront, eux, à coder, programmer, chiffrer...

L'Education nationale s'y met enfin. C'est une bonne, très bonne nouvelle.

Cet article :

Programmation à l'école : les élèves français apprendront à coder dès la rentrée 2016

Les élèves de maternelle jusqu'à la 6e vont s'initier à la programmation informatique dès septembre 2016. Au menu : écriture d'applications, initiation au chiffrement et à la programmation de robots.



Et je regrette que ces programmes - et cette programmation - ne soient pas proposés aux Jeunes en insertion... La fabrique à chômeurs pour les exclus du système scolaire persiste et signe.

Commenter cet article