La vallée de l'étrange - Uncanny Valley - et insertion professionnelle

Publié le par Alia Adil

Philosophie de fin de semaine.
Mal fagotée je suis ce matin.
A peine coiffée. Et pour ce qui est de se maquiller...

Parfois, je me demande si je ne deviens pas peu ou prou comme certains que j'accompagne :
- les bRsa qui peinent à se lever, à se bouger et sombrent dans une mollesse... cette mollesse qui se traduit peu à peu par une tenue négligée, un laisser aller.

Mais ça, c'est une représentation stéréotypée des bRsa.
Alors je pense à "la vallée de l'étrange".

Même phénomène?

D'abord, relire ce qu'est "L'étrange vallée" ou "vallée dérangeante.
source Wikipedia

La vallée dérangeante (de l'anglais uncanny valley) est une théorie scientifique du roboticien japonais Masahiro Mori, publiée pour la première fois en 19701, selon laquelle plus un robot androïde est similaire à un être humain, plus ses imperfections nous paraissent monstrueuses.

Rien ne ressemble plus à un brSa que Monsieur ou Madame tout le monde...

Ainsi, certains observateurs seront plus à l'aise en face d'un robot clairement artificiel que devant un robot doté d'une peau, de vêtements et d'un visage pouvant passer pour humain.

Suis-je plus à l'aise avec un brSa qui a tous les signes extérieurs de misère? C'est possible. en tout cas, je note toujours d'un oeil suspicieux ceux et celles qui arrivent en voiture, présentent un CV avec des voyages nombreux lors de vacances.

La théorie prévoit cependant qu'au delà d'un certain niveau de perfection dans l'imitation, les robots humanoïdes sont beaucoup mieux acceptés. C'est pour cela qu'est utilisé le terme de vallée : il s'agit d'une zone à franchir dans laquelle chaque progrès fait vers l'imitation humaine amènera plus de rejet avant de finalement amener une acceptation plus grande.

Mais finalement, n'est-ce pas ceux et celles qui ont des choses à raconter, des voyages; ceux et celles qui me ramènent parfois en voiture... qui, finalement sont ceux et celles avec lesquels j'ai le plus d'échanges lors des pauses café...

Une acceptation plus grande ! Oui ! J'ai donc franchi la zone pour les gens... et qu'en est-il pour les robots? Je ne sais...

Commenter cet article