#Roissy - Se garer aujourd'hui, la galère - Demain, les nouveaux #voituriers

Publié le par Alia Adil

Et se préparent les vacances !
Une fois réservée le billet d'avion, reste la question d'aller à l'aéroport; et pour ceux et celles qui habitent loin, de stationner sa voit
ure.

J'avais lu, voilà peu, une solution informatisée-robotisée pour ce faire.
- un essai à Roissy,
- pour certains vols.

L'idée est la suivante :
J'arrive, je me dirige vers un parking donné; mon billet d'avion est scanné; je prends mes bagages puis un robot ( pas humanoïde) arrive, tracte ma voiture et l'emmène dans les sous-sols pour la stocker.

Gain de place : environ 30%
30% de voitures garées dans un parking car plus besoin de laisser de place pour ouvrir les portières, le coffre; plus besoin de cheminement piéton et donc optimisation de l'espace.
... Et le robot se charge de ranger les voitures selon la date de retour du voyageur.

Le cube réinventé!

Et j'imagine ce ballet de robots, déplaçant, avançant, reculant les voitures...
Le fameux cube magique réinventé, où les cases sont des voitures qu'ils faut aligner pour en libérer certaines.

La sécurité assurée
A cela s'ajoute la sécurité ou le sentiment de sécurité : personne dans les parkings, juste des robots qui s'amusent à déplacer des voitures selon leur arrivée, leur départ...

Et ces nouveaux voituriers seront toujours aimables, avenants... enfin, neutres !

Pour se préparer au métier de voiturier des années 50 ( 2050 !), jouer avec le fameux cubes

Pour se préparer au métier de voiturier des années 50 ( 2050 !), jouer avec le fameux cubes

Commenter cet article